Cartes routières

WholeWorldPartir mais où ? Par où ? Pourquoi ? Relier les grandes villes, les sites remarquables qu’ils soient inscrits au patrimoine mondial de l’humanité ou pas ? Les fleuves célèbres ? Les déserts ?

Bref, les cartes routières seront tout de suite une aide précieuse à un 1er tracé qui sera probablement modifié mais restera le fil rouge du parcours. Selon qu’elle couvre toute la région ( Amérique du sud par exemple) ou un pays (Bolivie) voire une zone plus précise (Uyuni) son échelle sera différente. Pour une région l’échelle moyenne est de 1/4 000 000 (1cm = 40km), un pays 1/1 500 000 et une zone précise choisir l’échelle la plus grande, au moins 1/600 000 (1cm = 6km), l’idéale étant 1/100 000 ce qui permet de voir de nombreux détails, et accessoirement de ne pas se perdre…

J’utilise principalement les cartes IGN et Michelin pour la France et l’Europe et ITMB ou Marco Polo pour les autres région du Monde pour des coûts de 7 à 15€ pour les plus exotiques ou les plus précises (1/25 000, soit 1cm = 250m). Bien sûr, internet propose des cartes gratuites qui peuvent être téléchargeables, y compris pour un GPS, mais rien de mieux que d’avoir dans son sac à dos une bonne carte papier car tablette, smartphone ne trouvent pas toujours de connexion pour se situer géographiquement, et à l’étranger les coûts de connexion peuvent être prohibitifs. Le GPS est bien sûr d’une aide tout aussi précieuse, il trouvera les satellites nécessaires à son positionnement presque partout ne serait-ce que pour trouver le nord… Il faudra aussi recharger leurs batteries, ce dont n’ont pas besoin les cartes papier…

Enfin 2 applis très pratiques (et gratuites) que j’utilise et contribue à mettre à jour : iOverlander et Maps.Me qui une fois les éléments téléchargés n’ont plus besoin d’internet pour vous guider même sur des sentier pédestres pour la 2eme