Manchots à Cabo Virgenes et Km0 de la Ruta40

Cabo Virgenes : 1er décembre

 

Nous laissons derrière nous le Perito Moreno et roulons vers la côte atlantique de l’Argentine, à la frontière avec le Chili juste avant le détroit de Magellan pour aller visiter une des plus grandes manchotières (de Magellan) à Cabo Virgenes avec ses 300 000 individus.

 

Les routes étant toujours égales à elles-mêmes c’est à dire lamentables, un bivouac avant d’arriver à Rio Gallegos nous sera nécessaire sur une place d’un village qui n’a que le nom de sympathique, La Esperanza 🙂

Renseignements pris à l’office de tourisme, les 130km qui sont à parcourir depuis Rio Gallegos pour aller voir nos manchots ne sont en fait qu’une piste qui a pour nom prestigieux la Ruta40, mais en bon état selon les locaux…Et bien non…

Si les 30 premiers kilomètres sont en effet roulables, ça se gâte vraiment après et pas qu’un peu !

Pauvre Némo…Je ferai même 1/2 tour vers le km 90 pour me raviser, n’ayant pas fait tout ce chemin pour rien et puis je veux voir ce km0 de cette « route-piste » 40. Nous arriverons en fin d’après-midi à la réserve naturelle de Cabo Virgenes à des vitesses stratosphériques de 20 à 25 km/h

Récompense par l’accueil en trompette des manchots et de leurs petits d’une quinzaine de jours, et ce sont des nids à perte de vue et le va et vient incessant des parents allant pêcher pour nourrir leur progéniture, ceux qui vont à la pêche croisant ceux qui en reviennent, de vrais clowns 🙂

Le soleil va se coucher quand arrive le ranger chargé de la réserve et de ses occupants qui nous prie gentiment d’aller nous garer ailleurs pour passer la nuit.

Nous avions prévu le scénario et après ces 130 km de piste il n’était pas question de bivouaquer ailleurs qu’au beau milieu des manchots… Je prétexte alors une panne électronique que je ne pourrai réparer que le lendemain et qui m’empêche de mettre en route notre maison sur roues.

Nous sommes les seuls visiteurs et en assurant le ranger que nous serons bien sages, nous pourrons profiter de ce bivouac original aux sons des trompettes que font « nos » manchots presque toute la nuit, mais cela nous bercera malgré tout 🙂

Groupe manchots plage de face
Groupe manchots plage
Bebe manchot sur le dos de sa mere
CC bivouac manchots Cabo Virgenes
Manchots bises
Gros plan manchot & herbe ds bec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

41 − = 33