Pérou : Canyon de Colca et l’oiseau sacré des Andes (1ere partie suite)

Cabanaconde, canyon de Colca : 19 septembre 

 

Donc, nous voilà à Cabanaconde à l’ouest du canyon de Colca, et nous voilà donc réveillés de bonne heure par les chauffeurs de cars et de taxis. C’est à la mesure du pays, bruyant qu’elle que soit l’heure du jour ou de la nuit… Cela dit, nous avions aussi décidé de nous lever mâtin car les condors espère-t-on nous attendent quelques kilomètres plus loin et plus haut… 

 

Nous nous rendons compte aussi que les journées passées à s’acclimater sont bénéfiques, les guides (à 2 pattes et papier) le répétant sans cesse, nous confirmons, oui il est nécessaire de passer du temps (et du Diamox surtout pour moi, très efficace, Hélène s’essayant au maté de coca, moins efficace) lorsqu’on monte en altitude surtout au-dessus de 3000, même les plus jeunes que nous rencontrons au hasard des routes nous le confirment et en souffrent tous (ça nous rassure quand même de n’être pas seuls dans ce cas 🙂 …) 

Canyon Colca & cactus
Canyon Colca & pont de singe
Colca cultures en terrasse

 Cultures en terrasse au Canyon de Colca

Volcan Sabancaya perou vers Colca
Colca Helene & marchande col 4900
Colca Nemo col 4900

Sur la route qui mène à Colca le volcan Sabancaya en activité depuis 2 ans

Un col à 4900m d’altitude entre Arequipa et Colca, négociations pour de l’alpaga…

Colca bergere & alpagas champs pres route col 4900
Colca Alpaga champs pres route col 4900
Cabanaconde bivouac plaza de armas

Bergère et ses alpagas à 4150m avant Chivay et le canyon de Colca

Bivouac à Cabanaconde 3200m 

Colca femme berger gros plan
Colca femme berger & moutons dos
Cabanaconde femme & bebe sur dos

Scènes de rue à Cabanaconde

Canyon de Colca et les thermes d’eau chaude près du pont…

2 pensées sur “Pérou : Canyon de Colca et l’oiseau sacré des Andes (1ere partie suite)

  • 11 octobre 2018 à 20 h 30 min
    Permalink

    quelles superbes photos des condors !! je comprend qu Hélène aie eu envie d une deuxième session!

    Répondre
    • 18 octobre 2018 à 2 h 01 min
      Permalink

      Ah oui on s’est bien régalé avec ses grands oiseaux…assez magique pendant 3 heures…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 4 =