Saint Petersbourg – Mourmansk

Pleins d’eau, de carburant, du réfrigérateur, de la cave faits, nous prenons la route vers le nord, la M18 qui n’a de « M » que le nom, pas de 4 voies en vue, en espérant ne pas passer presque 3 heures pour sortir de St Petersbourg comme lors de notre sortie de Moscou. Ce sera quand même 1 bonne heure et nous souhaitons que cette M18 soit un peu meilleure que « l’autoroute » qui nous a conduit jusque là…

Les campings ou assimilés (…) n’étant pas légion en Russie, c’est un 1er arrêt sur une aire de station service que nous ferons. Les stations service sont assez nombreuses et très larges afin d’accueillir pour un dîner, un arrêt de quelques heures ou la nuit tous les poids lourds. 

Si ces endroits ne sont pas avec vue sur mer, ils ne sont plus trop bruyants après 22h pour peu que l’on prenne la peine de se garer derrière le bâtiment principal pour se couper des bruits de la route…….un camping car n’est pas totalement étanche au bruit…quant à l’eau, il faut vraiment oublier d’en trouver là, même pas un seau pour le pare-brise….

Un pompiste nous disait : « niet service russie »

 

Nous reprenons la route pour un 2eme arrêt à Petrozavodsk, grosse ville, avec un intérêt celui d’aller sur les iles Kiji. 

Nous allons voir une agence de voyage située dans un hotel (qui nous permettra de stationner pour la nuit sur son parking au bord d’un ruisseau), sauf que la saison est finie, plus de bateau pour y aller….et oui à partir de mi septembre , voire fin aout, fini les touristes…et plus nous monterons vers le nord, plus ce sera vrai.

 

Tant pis, que faire ? Nous reprenons la route et vers 16h, nous voyons un panneau  » complex de ski » … ce sera donc un bivouac dans une station de ski, Salma, ouverte il y a 2 ans, à 138m d’altitude (….) oui oui 138m…mais c’est haut sur le globe, alors la neige et le froid, pas de problème….

La station n’est pas ouverte mais en plein préparatifs pour le mois prochain, et après la surprise de voir arriver un camping-car, nous faisons un tour au grand air suivi du chien de service, mais sans tonneau autour du cou…

Mais juste avant, un endroit particulier où nous déjeunerons et prendrons notre café (nous avons emmené la Nespresso, what else……), le cercle polaire arctique russe

petrozavodsk-le-lac
cercle-polaire-artic-russie-marqueur
cercle-polaire-gps-66-33

 Lac de Petrozavodsk

 Cercle polaire arctique russe

passage-du-cercle-polaire-russe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

87 − 86 =