Orsono, son volcan et ses pistes de ski…

Puisque vous avez bien tout suivi et vu que je m’étais avancé dans mes articles pour être à peu près en phase géographiquement 🙂 petit retour en arrière

 

Orsono à Chiloé

Orsono : 6 novembre

 

Nous sommes donc de retour au Chili, après notre séjour à San Carlos de Bariloche, toujours direction sud vers les iles Chiloé classées au patrimoine mondial de l’Humanité. Après y avoir laissé « nos naufragés cyclistes de la route », nous faisons donc notre étape du soir à Orsono qui n’a d’intérêt que de faire les pleins habituels provisions, eau, gas-oil et autres achats au magasin de bricolage local afin de remettre en état quelques « accessoires » de Némo tels arrêts de table, serrures de portes de placards, joints supplémentaires contre la poussière, ect…

 

Nous ferons le tour du lac Llanquihue pour une pause bien sympathique au volcan Orsono qui culmine à presque 2700m d’altitude. La route qui y conduit tournicote à flanc de volcan dans un paysage qui passe de la forêt au désert de cendres brun rouge. Son cône parfait enneigé est un régal des yeux et nous nous paierons même quelques remontées mécaniques pour s’aérer les poumons en en dévalant ses pentes à ski, et ça souffle bien frais en haut… Saisons inversées puisque nous avons « la tête en bas », c’est la fin de saison ici, comme bientôt le début de la saison de ski en France. Intermède improbable au milieu de notre road trip.

nemo & arrivee au chili
Am & HM panneau chili
Volcan voisin d'orsono
Volcan orsono
orsono telesiege

 C’est parti pour quelques descentes à ski

Volcan Orsono

Retour au Chili … 3eme

Selfie Am & HM orsono
Cratere ocre

2 pensées sur “Orsono, son volcan et ses pistes de ski…

  • 6 janvier 2019 à 17 h 32 min
    Permalink

    Très contrastés ces paysages! vous avez très au chaud au Brésil en ce moment alors que vous faisiez du ski .vous allez avoir froid au retour ….

    Répondre
    • 6 janvier 2019 à 20 h 25 min
      Permalink

      Et oui mais Orsono se trouve côté pacifique au pied de la cordillère des Andes alors que là nous sommes au bord de l’atlantique forêt tropicale donc humide + chaleur…et chouette un peu de pluie pour rafraichir. Quant au retour on a ce qu’il faut , tongs d’hiver et tshirt à poils longs… 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

87 + = 90