Saint Petersbourg

Après ces quelques jours passés à Moscou puis Novgorod nous roulons en direction de Saint Petersbourg. L’arrivée dans les villes par la route nous montre un tout autre aspect de celles-ci que lorsque nous nous y rendons par avion, où dès l’arrivée nous allons à l’hotel, en général près ou au centre et que nous n’y voyons « que » la belle histoire et ses beaux monuments….

Hors de la route principale (à 2 voies, mais qui peut en faire 3 voire 4 si besoin, les russes n’ont pas vraiment de code de la route, en tout cas ça ne se voit pas….), les routes secondaires sont soit en piteux état et on ne peut rouler qu’au pas, soit elles ne sont pas goudronnées.

Faire le plein de carburant nécessite quelque apprentissage des nombres en russe puisqu’il faut avant de se servir payer le nombre de litres que nous mettons dans le réservoir.

Quant aux services…..pas même un seau d’eau pour le pare brise.

station-service-sans-service-sur-la-m18-vers-le-nord-russie
restau-sur-la-route-du-nord

Grande station…avec son « restau »(café) où nous pouvons déjeuner pour quelques euros seulement

Nous voilà à l’approche de Saint Petersbourg, circulation plus facile qu’à Moscou bien que bien bouchonnée aussi, et nous allons nous poser pour quelques jours à l’ouest de la ville où nous avons le choix (rare ici) de 2 sites, nous choisirons celui dit « parking baltique » bien équipé, en bord de mer dans les locaux du Yacht Club.

Il se situe aussi près d’un palais présidentiel (Poutine est natif de St Peter), donc sécurisé et calme

Le matin, surprise : visite de la mascotte du lieu, Sieur Goupil venant renifler les nouveaux visiteurs et même jouer quelques instants avec un chat….

J’essaierai aussi la pêche, mais……les pros du coin étaient aussi bredouilles que moi…..

bivouac-au-yacht-club-st-peter
renard-yacht-club-sp
alain-a-la-peche-yacht-club-sp

Par son approche routière, la 2eme ville de Russie n’est pas très brillante, immeubles « staliniens », zones industrielles pas très « rangées ». Il faudra vraiment rester au centre ville pour apprécier l’autre histoire, celle des tsars, en commençant par une ballade sur la Néva, quelques flâneries dans les rues alentours de l’Amirauté. Ce sera plus tard l’Ermitage et le palais de Petergof. Le temps est ensoleillé/nuageux, tant mieux pour les motards que nous devenons…

ermitage-de-la-neva-sp

Ermitage vu de la Néva

Ermitage place du Palais

Palais d’hiver

ermitage-facade-ar
ermitage-de-la-place-du-palais-sp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 81 = 82