La Suède trait d’union

Le cercle polaire norvégien étant à la bifurcation entre Norvège et Suède, nous nous posons la question de continuer sud ou rester le long du cercle polaire jusqu’en Finlande en traversant d’ouest en est la Suède.

Nous avons passé quelque temps en Finlande près d’Ivalo il y a 2 ans en février, justement pour observer nos 1éres aurores boréales, 300km au nord du cercle polaire finlandais, pourquoi pas voir à quoi ressemble le paysage sur celui-ci tout en traversant la Suède, et puis il y a une fameuse maison habitée par un personnage qui a bercé nos Noëls depuis des dizaines d’années, alors route plein est.

Nous arrivons à la frontière Norvège – Suède, pays hors CEE – pays dans la CEE, et nous ressortons nos passeports qui ont sommeillé d’un repos bien mérité depuis les passages de frontières précédentes quelque peu longuets…. (voir épisodes précédents….)

Un panneau « Suède » nous indique que nous y sommes, puis une cabane préfabriquée flanquée de 2 caméras mais personne…

Nous sommes presque frustrés, entre le zèle extraordinaire dont ont fait preuve certains douaniers et pas même une lecture de nos documents intitulés justement « passeport ».

Eu égard aux derniers évènements bien pénibles, et à certaines déclarations de nos dirigeants nationaux et européens sur la sécurité, nous aurions apprécié, (si, si), ce minimum de contrôles……..comme quoi…

route-ruisseau-glacier-suede
ruisseau-glace-suede

Nous laissons derrière nous la Norvège 

Le temps reste au beau malgré quelques nuages et donc très froid, ce qui nous permet de bénéficier de magnifiques images de ces ruisseaux aux abords gelés.

La traversée suédoise ne sera qu’une longue et magnifique route de forêts et lacs immenses avec des couleurs allant sur l’or, l’automne est arrivé et ne sera qu’une très courte transition entre été et hiver.

Les routes sont depuis quelques jours verglacées jusqu’à 11h du matin et attention aux zones sombres à partir de 16h….

La circulation est encore plus éparse qu’en Norvège, ça nous va bien, toute la nature pour nous seuls. Nous croisons quelques rennes allant d’un pâturage à un autre tout en s’arrêtant sur la route pour lécher le sel déposé pour nous faciliter la circulation, j’ouvre donc un oeil plus attentif mais aussi joyeux à la vue de ces animaux sauvages.

troupeau-rennes-sur-route
rennes-lechent-sel-sur-route
renne-grands-bois-route-gros-plan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

24 + = 32